A propos de Gil Isoart

TEXTE DE JEAN GUIZERIX -Danseur Etoile de l’Opéra National de Paris. A propos de Gil Isoart

En l’imaginaire de chaque danseur sommeille un oiseau, peu savent lui donner vie.

On observe, chez ceux dont les bras sont des ailes, les jambes des pattes et la nuque une articulation étrangement mobile, que leur danse nous offre des vitesses sidérales, des ralentis fins comme leur regard, des élans dont l’air qu’ils mobilisent devient témoin libérateur.

Quelques “flèches de poésie” pourraient définir leurs apparitions.

GIL est bien de ceux-là.

Peut-être même le seul de son espèce rare et précieuse ; près de la fine et sensible MITEKI, son épousée, n’est-il pas au monde pour partager l’acte d’amour créateur et donner vie au futur.

Dans sa fiche identitaire à l’alphabet mystérieux on peut lire :

G. Comme un geai et sa fulfurance noire, blanche et bleue.

I. Comme un imprévisible être fait d’une densité inconnue, où les plumes, le sable et le feu s’entremêlent.

L. Comme l’aile de sa pensée, comme la lumière à laquelle il aspire et celle qui l’aspire.

Définir son art serait l’emprisonner, le rendre conforme à des schémas gestuels reconnus.

Ainsi cet homme à part, digne de ne figurer dans aucun registre de choses a pour patronyme ISO. ART.

Ne dit-on pas que le nom des personnes les définisse?

A GIL

Jean Guizerix.

Ci-dessous, Gil Isoart dans « Dark Elegies »

"Dark Elegies" A.Tudor

« Dark Elegies » A.Tudor

Official site of Gil Isoart, Teacher at the Paris Opera Ballet